[Interview] Nadia Benedetti: améliorer la performance par le jeu

Nadia Benedetti est une Coach et Facilitatrice en créativité et intelligence collective, experte dans l’amélioration de la performance grâce au plaisir et à la puissance du jeu.

Après une intense expérience au sein de LEGO Education, une branche du Groupe LEGO dédiée à la conception de solutions pédagogiques innovantes pour l’école (0-18), Nadia a décidé de s’engager en première personne dans l’activité de coaching, tout en associant la pédagogie ludique, les techniques agiles et de créativité.

La cible finale : concevoir des groupes de travail (réunions, formations, séminaires, masterclass) qui répondent au besoin d’assurer en même temps les priorités de l’organisation et l’évolution des collaborateurs.

Nous avons interrogé Nadia à propos de son expérience qui comprend l’activité ludique et l’environnement d’entreprise, entre outils analogiques et les technologies du numérique, et ce qui suive est le résultat de notre (aimable) conversation.


Quand as-tu commencé à utiliser les technologies numériques dans ton activité ?

J’ai commencé à les utiliser en particulier dès que j’ai travaillé en mode 100% à distance. Mon bureau était chez moi, ma direction et mes collègues partagés entre 3 pays. Là, bien plus que le mail, utiliser les canaux de vidéoconférence, la chat et le réseau social interne était une priorité pour rester connectée, garder la cohésion, vivre la culture d’entreprise et rester au courant des événements. Aujourd’hui je suis consultant indépendant en créativité et innovation managériale et les technologies digitales sont essentielles.

Aujourd’hui pourrais-tu te passer du numérique pour ton activité ?

(LOL) On peut toujours essayer mais je travaillerai toute seule dans mon coin! Plus sérieusement, aujourd’hui je suis coach d’équipe et facilitatrice de groupe de travail, ce qui peut se faire sans digital en soit.

Néanmoins, pour se promouvoir, rentrer en lien avec les clients et les rester, construire sa réputation en tant que professionnel sans digital c’est bien compliqué. En effet actuellement même le bouche à l’oreille, le traditionnel ‘entre gens’ se passent sur les réseaux sociaux. De plus en plus de collaborations en mode projet se déroulent à distance, par des plateformes comme Slack ou plus simplement par des groupes Whatsapp, ou par le partage de dossier sur lesquels interagir à distance physique et temporelle dans Dropbox. Cela est d’autant plus essentiel pour moi car je travaille à l’international.

S’ajoutent les applications pour participer à des communautés d’intérêt, comme Mighty Networks.

Encore dans mon métier se former de manière régulière est essentiel et via les MOOC je peux bénéficier des cours déroulés par les meilleures universités du monde entier. Cela est précieux.

Même en session de facilitation aujourd’hui nous pouvons intégrer du numérique : par exemple cela rend plus faciles les interactions avec les grands groupes (klaxoon, miro etc).  Ce n’est que quelque exemple.

Enfin, je travaille beaucoup à partir de mon smartphone et je rentabilise ainsi les temps morts (transports, queues parisiennes) en gagnant en temps pour ma vie privé. Avant c’était plus difficile.

D’ailleurs ce qui devient compliqué aujourd’hui est de rester focalisé et résister à la tentation des notifications permanentes que nous recevons de nos applications digitales.

Quelle importance a eu la formation spécifique dans le développement de tes compétences numériques ?

Je reste persuadée que rien ne vaut l’expérience et la pratique. Néanmoins une formation dès le départ m’a permis de gagner un temps considérable sur trois plans :

– Éviter les erreurs courantes et savoir comment les dépasser dès le départ sans trop tourner en rond ni stresser

Détecter les outils et les plateformes les plus pertinentes pour mon activité et m’y investir sans gaspiller de l’énergie

Identifier ce que je pouvais déléguer et ce que je devais acquérir moi-même en termes de compétences

Quelle importance pense-tu que le numérique aura dans le développement de ta carrière professionnelle ?

Je pense qu’il continuera à être un outil clé de gestion de projet et de réseau promotionnel. De plus, notamment avec la 5G, il va aussi intégrer la dimension du distanciel dans les pratiques de coaching d’équipe et de facilitation de collaboration et intelligence collective. Car s’il est important d’avoir un séminaire fondateur pour apprendre à travailler mieux ensemble, il est vrai qu’à distance, avec une bonne animation, on peut également collaborer efficacement et de manière ludique et plaisante.

Quels sont les outils numériques que tu ne pourrait jamais abandonner ?

Sans hésitation, les e-mails, le réseau Linkedin et les outils de vidéoconférence (Skype, Teams etc.)

Tu te vois où, professionnellement , dans dix ans ?

Je me vois entre l’Italie (mon pays natal) et la France (mon pays d’adoption), gérant des projets internationaux pour accompagner les équipes et les individus  afin qu’ils puissent mieux travailler ensemble et de manière plus joyeuse malgré les différences. Cela à travers les techniques ludiques que je peux leur faire vivre. En pratique, ce que je fais aujourd’hui, mais dans dix ans j’espère avoir une équipe ou un réseau de collaborateurs en phase avec ma proposition. En fait, je crois que malgré les évolutions numériques, l’accompagnement du facteur humain restera d’une grande pertinence et j’espère que d’ici là, dans dix ans, la valeur du jeu sérieux pour faire ressortir le meilleur de soi et du groupe sera reconnue dans les organisations.

Quelle technologie, à ton avis, aura l’impacte majeur dans notre quotidien d’ici à cinq ans ?

Difficile de donner une réponse, mais si je me tiens à mon avis tout à fait personnel je dirai les technologies liés à la mobilité, qui est déjà un sujet majeur et un facteur clé de qualité de vie dans les zones urbaines, ainsi que les plateformes qui facilitent le télétravail et la collaboration à distance.

[ image depuis Microsoft Blog ]
Est-ce que tu pense que le niveau de l’éducation digitale soit suffisante, aujourd’hui, dans l’environnement professionnel ( et en général ) ?

Je crois bien que non! Dans les métiers de l’humain il y a une certaine méfiance envers tout ce qui est robotique, artificiel et numérique dans la pratique du métier en lui-même. Il y a tendance à créer des dichotomies et des partis pris. Moi la première, en tant de défenseur du low-tech (post-it crayons de couleurs etc) en facilitation. Alors qu’il n’y a pas de raison : j’ai récemment participé à un retour d’expérience d’une recherche conduite en Asie par des spécialistes de l’accompagnement en entreprise qui montrait bien comment en associant l’accompagnement par le numérique (serious game, e-learning, plateforme de contenus etc) et l’accompagnement en présentiel (coaching d’équipe, facilitation, formation en salle) les résultats en termes de changement de comportements étaient nettement supérieurs qu’en adoptant une des approches.

Comment décrirais-tu ton expérience professionnelle avec mon agence ?

Une belle rencontre humaine et professionnelle, qui prouve bien que ‘tramuser‘ (travailler et s’amuser) est bien possible et plus efficace. J’ai bénéficié d’une formation aux outils digitaux, qui a été plaisante, intéressante et surtout efficace par rapport à mes objectifs : m’initier à l’univers des outils digitaux, identifier les plus pertinents pour moi et comprendre ce que je devais gérer moi-même (et comment sans perdre de temps) et ce que je pouvais déléguer.

Depuis, je suis régulièrement les newsletters car en plus de la richesse et de l’étendue des sujets abordés, bien souvent il y a les trucs et astuces d’expert, qui me permettent d’être informé et de rester performante tout en n’étant pas experte.

Recommanderais-tu mon agence à quelqu’un? et si oui, avec quels objectifs?

Oui, sans hésitation, car c’est une agence à l’avance dans le temps et où le sens de l’anticipation est mis au service du client. De plus, j’ai constaté un grand sens de l’adaptation pour un service personnalisé qui pour moi fait la différence, non seulement car la relation est privilégiée (je suis un client unique) mais aussi parce que ce qui m’est proposé me permet de faire la différence dans mon secteur et dans mon activité.

Nous remercions Nadia Benedetti pour son témoignage et vous invitons à nous contacter pour toute question liée à votre communication professionnelle.

Laisser un commentaire