Facebook : une année vécue dangereusement

Le 2019 sera-t-il l’année de la débâcle de Zuckerberg ?

Le plus grand réseau social au monde a connu une année 2018 très agitée, caractérisée par des difficultés constantes en matière de sécurité et de fonctionnalité de la plate-forme.

L’infographie suivante donne une idée assez claire de l’impact des douze derniers mois sur la créature de Mark Zuckerberg.

Les cas énumérés sont probablement ceux qui ont fourni plus d’éléments aux détracteurs de Facebook, mais le sentiment que l’idylle entre la plate-forme et ses « clients » est terminée devient de plus en plus évident.

Au début, c’étaient les agences et les professionnels qui utilisent les réseaux sociaux pour leur propre promotion et de ses clients, qui ont constaté que les valeurs publicitaires que Facebook semblait garantir s’étaient considérablement réduites. Ils ont été rejoints tout de suite par les développeurs, de plus en plus conditionnés par les choix du géant américain visant à compliquer l’accès à la plate-forme pour des « third party ». Enfin, les premiers litiges de masse ont également été opposés par les utilisateurs de la moitié du monde, en particulier aux États-Unis, de plus en plus intolérants face à la perte continue de données personnelles et au bouleversement constant de la « timeline« .

Le moment du déclin est-il arrivé pour Zuckerberg et ses associés?

Nous savons que les temps de consommation sur le Web sont très rapides, mais les questions liées à la confidentialité et au respect des utilisateurs deviennent de plus en plus importants et décisifs dans les choix des utilisateurs. La récente législation européenne pour la protection des données sensibles ( RGDP ), unique au monde et dédiée au plus grand marché de la planète, a sensibilisé les utilisateurs à un problème qui était perçu comme lointain et impersonnel jusqu’à récemment. Et dans ce domaine, les mésaventures de Facebook (en particulier l’affaire Cambridge Analytica, loin d’être résolues) ont joué un rôle non secondaire.

Quelles alternatives ?

Partant du besoin de répondre adéquatement à ces besoins de sécurité, de nombreuses entreprises et groupes de développement ont commencé à travailler de manière concrète sur une alternative fiable et crédible à Facebook.

Les plus intéressantes ? nous les verrons dans un prochain article…