TF1 pas concerné par les discussions entre Bouygues Télécom et Orange

« On ne voit pas très bien ce que TF1 viendrait faire dans un éventuel rapprochement avec Orange », a déclaré Nonce Paolini devant le CSA.

Le PDG de TF1, Nonce Paolini, a déclaré, jeudi 10 décembre, qu’il n’existait « aucune discussion » concernant un éventuel rachat du groupe de télévision privé par l’opérateur télécoms Orange.

Auditionné par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) afin de défendre sa demande de passage en gratuit de la chaîne d’information LCI, M. Paolini a déclaré que « l’hypothèse d’un rachat de TF1 par Orange sort de nulle part, c’est une curiosité ».

Le PDG de TF1 a expliqué avoir eu son actionnaire, Martin Bouygues, au téléphone à ce sujet : « Il m’a assuré que ceci est sans aucun objet. » « On ne voit pas très bien ce que TF1 viendrait faire dans un éventuel rapprochement avec Orange », a ajouté M. Paolini, le dirigeant du groupe, qui contrôle la chaîne vedette TF1, mais aussi les chaînes gratuites TMC, NT1 et HD1.

Comme l’a révélé l’agence Bloomberg, lundi, Martin Bouygues est bien entré en discussion avec Orange pour lui céder ses activités de téléphonie.

Nonce Paolini a par ailleurs déclaré qu’il n’existait à ce jour « aucune discussion » sur une vente de LCI aux actionnaires du groupe Le Monde, qui ont ouvertement fait part de leur intérêt pour la chaîne d’information. M. Paolini a indiqué avoir reçu de la part de Louis Dreyfus, président du directoire du groupe Le Monde, une nouvelle offre de rachat, vendredi 4 décembre.

Cette offre intervient alors que le CSA doit rendre une décision – attendue au plus tôt le 16 décembre – sur le passage en gratuit de LCI. « Nous aurons à juger [de cette offre] en cas de refus » du CSA de passer la chaîne en gratuit, a expliqué M. Paolini, tout en s’interrogeant sur l’« éthique » de cette démarche.

Le CSA a publié, fin novembre, une étude sur l’impact du passage en gratuit de la chaîne d’info, réclamé par TF1, qui présente des éléments d’analyse moins défavorables que l’étude de juillet 2014, qui avait motivé son refus.

Le CSA doit également se prononcer sur deux autres demandes de passage en gratuit concernant Paris Première (groupe M6) et Planète + (groupe Canal+).

Source : TF1 pas concerné par les discussions entre Bouygues Télécom et Orange