News

Comment Slack se transforme en plate-forme

La start-up Slack passe à la vitesse supérieure en structurant son écosystème applicatif et en lançant un fonds d’investissements pour développeurs. Son objectif? Devenir une plate-forme incontournable pour le travail collaboratif en entreprise.

Slack est un logiciel de discussion instantanée pour groupes de travail dont l’arme secrète est de gérer un grand nombre de connexions possibles avec d’autres services et applications, comme Dropbox, GitHub ou Stripe. La start-up californienne a annoncé le 15 décembre le lancement de la Slack Platform pour développer au maximum cet écosystème d’applications.

Un fonds de 80 millions de dollars

Cette nouvelle plate-forme s’accompagne de trois nouveautés : d’abord la création du Slack App Directory, un répertoire des 160 applications compatibles avec Slack, classées par catégories. Ensuite la mise en place d’un fonds d’investissement de 80 millions de dollars, le Slack Fund, financé par Slack et six de ses investisseurs (Accel, Andreessen-Horowitz, Index Ventures, KPCB, Spark, et Social+Capital).

Ce fonds financera à la fois les applications entièrement dédiées à Slack mais aussi les outils B2B qui proposeront une intégration à Slack en tant qu’élément essentiel de leur offre. Slack espère par ce biais faire croître la diversité et la richesse de son écosystème.

Simplifier la vie des développeurs

Enfin, Slack inaugure Botkit, un framework pour le développement sur sa plate-forme conçu par Howdy (qui bénéficie déjà du Slack Fund). Il simplifie la création d’applications, et notamment de bots (agents automatiques), pour permettre aux développeurs de se focaliser sur l’essentiel sans avoir à réinventer la roue à chaque fois.