News

Production audiovisuelle : les chiffres clés d’un secteur en pleine révolution

par Renaud Revel

« Le rachat de Newen par le groupe TF1 et les réactions suscitées autour de cette opération sont un révélateur des nombreuses questions qui se posent au secteur français de la production audiovisuelle, notamment celles de l’équilibre entre productions dépendante et indépendante, de l’intégration verticale ou de la détention des droits.

header1920_6

Cette opération est à réinscrire en premier lieu dans un mouvement européen de concentration et d’industrialisation du secteur de l’audiovisuel dans son ensemble. Les fusions des groupes Shine, Endemol et Core Media, des groupes de production Banijay et Zodiak, la prise de participation de Vivendi dans le capital de ce même groupe, le rachat du groupe de production espagnol Boomerang TV par Lagardère Studios, ou encore l’entrée du groupe Altice dans les médias sont autant d’exemples de fusions, d’acquisitions, de diversifications qui s’inscrivent dans un environnement aujourd’hui fortement concurrentiel, ouvert à de nouveaux acteurs mondiaux puissants auxquels les entreprises médiatiques doivent faire face. Ces évolutions sont le marqueur de la nécessaire adaptation des entreprises de l’audiovisuel dans ce nouvel écosystème ».
Telle est l’introduction d’une vaste étude réalisée par le CSA sur les évolutions d’une industrie en pleine consolidation et mutations. En voici les chiffres clés.

Le secteur compte 3.450 entreprises intervenant sur le secteur de la production audiovisuelle en 2013 (contre 1.326 en 2000). Sur ces 3.450 entreprises, plus des deux tiers (69%) relèvent strictement de la production de films et de programmes pour la télévision.

Les 3.450 entreprises du secteur ont employé près de 85.000 personnes distinctes 12 (correspondant à 75.000 CDDU, 6.680 CDI et 5.164 CCD de droit commun) en 2013, pour une masse salariale brute de 842M€ 13.

Les entreprises relevant du code NAF 5911 A ont elles employé près de 72.000 personnes différentes (correspondant à 64.306 CDDU, 4.986 CDI ET 3.890 CDD de droit commun) en 2013 pour une masse salariale de 705M € 14.

En 2013, 46% des entreprises n’emploient aucun permanent et moins de 1% emploient 51 permanents et plus. 55% des entreprises sont constituées en SARL.

Le nombre d’entités légales qui emploient plus de 50 personnes (hors CDDU) a plus que doublé entre 2000 et 2013.

Près de 50% des entreprises ont une ancienneté qui s’établit entre 2 et 6 ans, mais 45 % des entreprises qui bénéficient de financement au titre des oeuvres audiovisuelles par le CNC ont plus de 10 ans.

Données sur le chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du secteur de la production audiovisuelle 15 s’établit à 2,8 Mds € en 2012.

Les entreprises de plus de 10 salariés représentent près de 60 % du chiffre d’affaires total du secteur.

Sur la période 2008-2012, les 200 plus grandes entreprises ont généré près de 75% du chiffre d’affaires total du secteur (2,1 Mds € en 2012).

Les entreprises de plus de 10 ans d’ancienneté sont celles qui aident à la consolidation du chiffre d’affaires du secteur (leur poids au sein du CA total a progressé de 10 points entre 2008 et 2012